Au Canada, le nombre de personnes actuellement atteintes de maladies cognitives est de 564 000. Ce nombre pourrait augmenter à 937 000 d’ici 15 ans. Le coût annuel imputé pour prendre soin des personnes atteintes de maladies cognitives est de 10,4 milliards de $1 . Il est primordial de garder nos ainés actifs physiquement, socialement et mentalement. Cette mission passe, entre autres, par une bonne audition.

Compte tenu que les personnes atteintes de perte auditive évitent les conversations en groupe ou en situation bruyante, on remarque un isolement, une privation sensorielle et une réduction de l’activité physique. Ce manque de stimulation contribue à la dégénérescence cérébrale. L’incidence sur la démence est jusqu’à près de 5 fois plus élevée chez les personnes atteintes de perte auditive. 22 % de la population de 15 ans et plus présente une incapacité auditive au Québec2 Près de 78 % de la population canadienne de 60 à 79 ans présente une perte auditive mais plus de 73 % n’en est pas conscient 3 . Dans le but de sensibiliser la population à l’importance de l’audition, la JNA Québec lance, à l’occasion de la première Journée Nationale de l’Audition du 2 mai 2017, une campagne nationale de dépistage de l’audition afin de dresser un état des lieux de la santé auditive des Québécois en 2017. On pourra donc obtenir un aperçu de son ouïe chez les différents professionnels de l’audition participant à la campagne. Vous pouvez retrouver la liste des participants pour chaque région en visitant le www.journee-audition.ca