Il existe différentes possibilités pour combler des pertes auditives en fonction de leurs causes. Alors qu’une perte causée par une accumulation de cérumen se règlera simplement après l’extraction de celui-ci, certaines pertes demandent des solutions plus complexes.

Chirurgie : Certaines pertes auditives, généralement situées dans l’oreille externe ou moyenne, peuvent être réglées au moyen de chirurgies. Certaines chirurgies sont mineures et peuvent s’effectuer en quelques minutes sans hospitalisation alors que d’autres sont plus lourdes et requièrent une certaine période de convalescence.
La prothèse auditive : Il en existe de différents formats et de différentes technologies pour couvrir différents type de pertes d’audition et de styles de vie. Il est donc important de prendre le temps de bien cibler les besoins du malentendant avant faire le choix d’une aide auditive. Certains organismes publics peuvent défrayer le coût de ces aides.
L’implant cochléaire : Il est en fait une prothèse auditive qui est implantée pour aller stimuler directement le nerf auditif. Il nécessite donc une chirurgie pour la mise en place ainsi qu’une période de réadaptation. Il est généralement recommandé aux personnes ayant une surdité très importante.
Aides de suppléance : Les aides de suppléance à l’audition (ASA) sont des dispositifs servant à améliorer la communication dans des situations données. Il peut s’agir de systèmes pour aider l’écoute de la télévision ou du téléphone, de systèmes de communication MF ou même de systèmes pour avoir une meilleure conscience de son environnement. Encore une fois, certains organismes publics peuvent défrayer les coûts liés à ces appareils.